C’est une démarche basée sur l’évaluation qui permet de planifier et construire son entrainement.

Optimiser sa performance

  1. Se fixer un objectif clair

Cette première étape est évidemment essentielle puisqu’elle guidera ensuite toutes vos actions vers sa réalisation finale. Cet objectif peut cependant prendre différentes formes en fonction de votre niveau équestre  et de celui de votre cheval

Si votre objectif final est très ambitieux, vous pouvez également fixer des objectifs intermédiaires qui vous aideront à ne pas perdre votre motivation et à mieux évaluer votre progression. Dans tous les cas, ces objectifs doivent être clairs, précis, mesurables et évidemment, raisonnables.

  1. Établir un bilan de départ

Il est également très important de réaliser un bilan de départ pour évaluer le chemin qu’il vous reste à parcourir pour atteindre votre objectif. Cela vous aidera aussi à mesurer le temps dont vous aurez besoin et si ces efforts sont bien compatibles avec votre rythme de vie actuel.

Si vous le pouvez, faites-vous aider dans cette étape par un professionnel, comme un coach , qui saura mieux dresser votre bilan complet. Sinon, aucun problème, on le fera ensemble.

  1. Définir les moyens d’action

Ici, c’est de temps et donc d’argent qu’il est question. Il faudra en effet définir entre 2 et 5 entrainements par semaine, en fonction de l’écart entre votre niveau de départ  et votre objectif final.

  1. Planifier les entraînements

C’est la suite logique de notre plan. Maintenant que vous avez évalué le nombre de séances hebdomadaires nécessaires et la durée totale de votre programme, il va falloir organiser tout ça et surtout, arriver à concilier votre vie professionnelle et familiale avec ces entrainements.

Le plus simple est de prendre votre agenda, ainsi qu’un planning vierge sur lequel vous inscrirez vos séances en essayant de bien respecter vos engagements pris par ailleurs. N’oubliez évidemment pas de placer vos jours de repos, indispensables à la performance sportive.

  1. Mesurer les performances et la progression

Nous arrivons enfin à la dernière étape de ce plan d’action pour la performance sportive. Grâce à votre bilan  initial, vous aurez une base pour effectuer les mêmes mesures à différents moments de votre programme d’entrainement. Pourquoi pas, par exemple, toutes les six à huit semaines ?

Ce bilan intermédiaire vous permettra de mieux mesurer vos progrès à différents niveaux et vous encouragera à poursuivre vos efforts, jusqu’à atteindre votre objectif final.

Imaginez, que vous puissiez comme les grands cavaliers, mettre en place un système de perfectionnement durable et ciblé en fonction de vos objectifs.

Car, comment savoir si on est sur la bonne voie; si le problème est vraiment le problème ou si la cause n’est pas ailleurs, en amont.

S’entrainer seul ou insuffisamment encadré est souvent la cause de perte de motivation et d’efficacité.

Pour tout vous avouer, j’ai moi-même, par méconnaissance, perdu beaucoup de temps et d’énergie à essayer de trouver des solutions à des questions qui n’avaient que peu d’importance et à négliger de véritables problèmes équestres. Je manquais réellement d’expérience

Résultat : je passais mon temps à m’engager dans une voie qui me semblait être la solution à mon problème pour me rendre compte quelque temps plus tard que je n’avais rien résolu ou que j’avais créé d’autres problèmes. L’encadrement dont je bénéficiais à l’époque n’était pas assez régulier pour me permettre de progresser plus vite et avec moins d’erreurs mais je n’avais ni le temps, ni l’argent pour travailler plus souvent avec un entraineur compétent. J’aurais tellement aimé pouvoir échanger avec des personnes qui rencontraient les mêmes problématiques que moi, profiter de leurs expériences, échanger sur mes sensations…

Le temps est passé et j’ai depuis 20 ans, croisé la route de plusieurs entraineurs d’exception parmi lesquels Patrick Lerolland puis Jean-Marie Donard qui m’ont permis l’un comme l’autre d’évoluer vers le Grand Prix et surtout de construire méthodiquement mon équitation et le programme de travail de mes chevaux dans le respect et l’éthique dont ils faisaient preuve et ce jusqu’au plus haut niveau.

Si aujourd’hui j’ai décidé de mettre en place cette formation en ligne c’est que le besoin s’est fait ressentir de la part de nombreux cavaliers de tous niveaux rencontrés lors de mes différents stages et qui regrettent de ne pas avoir un suivi plus régulier car ils se sentent isolés ou montent dans une structure avec des personnes qui ne partagent pas leur goût du dressage.

Ces cavaliers cherchent alors des solutions dans des articles ou des livres voire des vidéos mais ils trouvent rarement la solution à leur problème personnel.

L’évolution des différentes technologies permet aujourd’hui de se former à distance et de combler des lacunes liées au manque d’accompagnement de chacun; mais l’information seule ne suffit pas; il faut un système qui guide la personne pas à pas, qui favorise la progression du couple par des propositions d’objectifs et exercices variés adaptés au couple associés à des évaluations et des réajustements si nécessaire.

Si vous aussi vous avez le désir de progresser en comprenant le pourquoi faire et en appliquant le comment faire, afin de garantir une approche douce et respectueuse de votre cheval

Alors cette méthode est faite pour vous cliquez ici


Leave a Reply